Céramique

C’est d’abord l’histoire d’un four.

Tout commence dans le jardin en mars 2017, avec le simple projet de creuser un étang en deux heures.

Associé à cela un vieux chauffe-eau de 200 litres, un bout de gouttière et un reste de cheminée (qui évite perpétuellement les encombrants), une pincée de rêve, des tutos en masse sur internet, beaucoup d’huile de coude,… Me voilà parti pour deux mois de construction, tous les jours de beau temps, sans relâche.

Four céramique

 

Ci-contre vous pouvez voir la structure du four dans son ensemble, qui depuis a été légèrement agrandie et améliorée.

Ce qui était censé être un point d’eau est devenu un monstre de feu, fait de quelques briques réfractaires et de centaines de kilos de béton (« réfractaire maison »). 

 

 

Quelques bons livres, de belles rencontres, je m’improvise céramiste en très peu de temps, intensément comme à mon habitude !

pas de temps à perdre, j’ai tout à apprendre.

Quand il pleut je sculpte, quand il fait beau je suis au fourneau. Une cuisson dure 14 heures et m’occupe entre huit et dix heures pour monter à 1040°C, j’ouvre le four à une température d’environ 250°C huit heures plus tard. 

 

 

 

Les détails sur la construction, l’usage et la customisation du four feront prochainement l’objet de publications dans le fourre-tout (#four céramique).

 

 

Rouille & Modelage 

Mon grand plaisir est de mêler intimement le volume au projet «No paint».

 Grâce aux émaux, qui  permettent de faire des textures cuivre, acier,… 

et quelque jus d’acide sur une peinture chargée de fer après cuisson.

Galerie céramique 

<<<No paint  Photo argentique >>>